Un élevage clandestin de chats découvert à l’arrière d’un restaurant chinois !

Please log in ouinscriptionpour aimer les posts
News

La SPA est intervenue lundi 12 mars dans un restaurant chinois de type « buffet à volonté » situé à quelques minutes de Paris, pour sauver des chats des mains d’éleveurs peu scrupuleux.

La SPA est intervenue lundi 12 mars dans un restaurant chinois de type « buffet à volonté » situé à quelques minutes de Paris, pour sauver des chats des mains d’éleveurs peu scrupuleux.

C’est lorsque les gérants s’apprêtaient à quitter l’établissement aux alentours de 16h, que la SPA, accompagnée d’un important dispositif de militaires, est intervenue dans le restaurant. L’intervention fait suite à une enquête préliminaire effectuée par la brigade de gendarmerie de Paris. Le responsable de l’élevage, Tenshi Surtoih, bien connu de la Cellule Anti-Trafic de la SPA, avait déjà été condamné à maintes reprises pour des faits similaires, et n’a pas tenu compte de l’interdiction d’exercer dans la restauration qui lui a été assignée, et à ouvert son nouveau commerce en 2016.

Des chats drogués aux stéroïdes !

Les équipes de la SPA, accompagnées par les militaires, ont trouvé à l’arrière du bâtiment des dizaines de chats de tout âge. L’enquête débute seulement, il est alors encore trop tôt pour déterminer si les animaux étaient servis dans l’assiette des clients, mais c’est du moins ce que laisse penser les premiers éléments de l’enquête ! Surtout lorsqu’on sait que certains chats, anormalement musclés, étaient en réalité drogués aux stéroïdes, sans doute dans le but de fournir une viande de qualité ! 

En tout, la SPA a saisi 48 chats, 12 cochons d’Inde et 3 lapins. Tous les animaux ont été retirés du restaurant et sont actuellement sous réquisition judiciaire. Les animaux seront vraisemblablement proposés à l’adoption dans les semaines à venir.

  1. #Fake or #NoFake ?

    1. C'est du fake
    2. OMG! NO FAKE!
    9 votes
    Partagez votre résultat

Reactions

0
0
0
0
1
0
Vous avez déjà réagi pour ce contenu.

Réactions

1