États-Unis : en plein Ramadan, du porc a été servi à des prisonniers musulmans.

Please log in ouinscriptionpour aimer les posts
News

Jeudi 24 mai, le CAIR (Council on American-Islamic Relations) a annoncé avoir déposé plainte deux jours plus tôt au nom deux de prisonniers incarcérés à Anchorage, un établissement pénitentiaire de l’État d’Alaska.

Elle a publié un communiqué pour faire part de son intention de porter plainte pour violation des premier, huitième et quatorzième amendements de la Constitution américaine. Ces derniers consacrent le "libre exercice d’une religion" et interdisent les "peines cruelles et inhabituelles". À ce titre, CAIR réclame des dommages et intérêts pour les prévenus concernés.

En effet, l’ONG assure que certains détenus "affamés" se sont vus proposer des sandwichs à la bolognaise contenant du porc, alors que ces derniers sont musulmans pratiquants et respectent donc les règles de l’islam, le tout durant le mois de Ramadan, débuté la semaine dernière.

D’après Le Figaro, les autorités judiciaires ont réclamé que des "repas adéquats" soient servis au plus vite aux détenus concernés. Dans son communiqué, CAIR signale et alerte au sujet d’un "pic sans précédent de sectarisme" envers les musulmans américains depuis l’arrivée de Donald Trump à la présidence des États-Unis.

Reactions

0
0
0
0
0
0
Vous avez déjà réagi pour ce contenu.

Réactions